Skip to Content
CPAS : Pressés comme des citrons, les travailleurs n’ont plus de jus !

CPAS : Pressés comme des citrons, les travailleurs n’ont plus de jus !

Lors de la première vague de COVID, les CPAS et leurs travailleurs ont dû faire face à la crise sanitaire tant bien que mal. Comme tout un chacun, sans information, sans préparation et surtout sans moyens de protection, les travailleurs ont pris des risques au détriment de leur santé.

Lors de la deuxième vague, le Gouvernement fédéral et le Gouvernement wallon, plus au fait de la situation, ont pris de nombreuses mesures, y compris en faveur des bénéficiaires des CPAS. Mais toujours rien pour accompagner les travailleurs des mêmes CPAS qui ont pourtant dû poursuivre et accroitre leurs missions sans plus de soutien.

Car en corollaire à la situation sanitaire, le nombre de demandes d’interventions sociales a littéralement explosé, ce qui a impliqué une surcharge incroyable de travail pour nos travailleurs sociaux.

Lors de la troisième vague, les Gouvernements fédéral et wallon sont intervenus financièrement pour soutenir et valoriser certaines catégories socioprofessionnelles et allocataires sociaux.

A l’inverse, et malgré l’explosion des demandes d’aide, rien pour permettre au personnel des CPAS de préparer la gestion de la 3ème vague… qui sera cette fois sociale !

Des renforts sont INDISPENSABLES pour faire face au désarroi d’une population de plus en plus fragilisée…

3e vague sanitaire et tsunami social !

Après la crise sanitaire, la crise sociale sera un enjeu majeur pour les pouvoirs publics. D’autant que les principales victimes se situent dans les tranches d’âge les plus basses, parmi nos jeunes qui risquent de perdre tout espoir en l’avenir.

Vague après vague, la crise COVID a mis à genoux des pans entiers de la population, tant des travailleurs que des personnes sans emploi, voire sans revenus. La prochaine vague sera incontestablement une crise psychologique, mais surtout une crise socio-économique de grande ampleur.

En première ligne pour faire face à cette catastrophe : les travailleurs des CPAS.

Le personnel des CPAS est déjà à l’agonie qu’en sera-t-il demain ?

En un mot : pressés comme des citrons, les travailleurs sociaux n’ont plus de jus !

La CGSP Admi exige que le Gouvernement wallon dégage des moyens en suffisance pour consolider et renforcer les services et missions des travailleurs des CPAS qui seront indispensables à panser les plaies sociales de la crise sanitaire.

2021 05 21 CP CPAS pressés comme des citrons.pdf 190 KB
Olivier Nyssen
Olivier Nyssen Secrétaire fédéral CGSP Admi, IRW CGSP
Story image

 

A propos de IRW CGSP

L'IRW CGSP inscrit son action syndicale dans la double volonté d'œuvrer quotidiennement tant à l'amélioration directe des conditions de vie des travailleurs, avec ou sans emploi, qu'à la réalisation de son projet de transformation sociale.

Le syndicalisme est un outil essentiel pour assurer l'émancipation sociale de l'ensemble de la population et plus particulièrement des travailleurs. Pour ce faire, l'organisation syndicale se doit de ses anciens affiliés et d'informer l'ensemble des travailleurs. Le syndicalisme doit être un outil d'analyse, de revendications et de combat.

IRW CGSP
Rue de Namur 47
5000 Beez