Skip to Content
Les Douaniers rejettent unanimement le protocole proposé par le ministre des Finances

Les Douaniers rejettent unanimement le protocole proposé par le ministre des Finances

Les actions de protestation des douaniers vont reprendre

De rares et minimes avancées, des promesses vagues, partielles, orientées et sans aucun agenda, du ministre des Finances ont amené un vote de rejet unanime du protocole.  

Les douaniers ne se sentent pas entendus ni respectés. Le préavis d’actions est réactivé…

Suite aux différentes actions de protestation des douaniers, le ministre des Finances et les responsables de la Douane ont rencontré les représentants du personnel le 10 mai 2021.

Dans  un  esprit  d’ouverture,  les  organisations  syndicales  avaient  décidé  de  suspendre  le  préavis d’action  le  temps de la consultation de leurs membres et délégués respectifs.

Ces consultations sont aujourd’hui clôturées et leurs conclusions sont unanimes et sans appel :  

Les douaniers rejettent le protocole relatif aux négociations menées au sein du Comité de Secteur II – Finances.

Il ne s’agit malheureusement pas d’une surprise, tant les promesses du ministre Van Peteghem sont faibles, partielles et vagues.

Pour  rappel, les douaniers ont exprimé des revendications raisonnables et justifiées.  Ils  attendent :  des  recrutements supplémentaires ; en matière de pensions : la régularisation et la prise en compte de la pénibilité du métier de douanier ; le maintien et  le renforcement  des  services  dans  tout  le  pays ;  une  priorité  dans  la  vaccination  contre  la  Covid-19 ;  une rémunération en adéquation avec le travail effectué, les efforts consentis et les risques encourus ; la fin de tous les petits tracas opérationnels et un horaire de travail qui respecte les agents et leur vie privée.

Mais les propositions du ministre sont loin, très loin de couvrir ces demandes.

Les douaniers ne se sentent ni entendus ni soutenus par le ministre et leur hiérarchie. Ces derniers ne semblent visiblement pas conscients de l’ampleur du malaise actuel au sein de l’Administration générale des Douanes et Accises.

Dès lors, le front commun syndical du SPF Finances (CGSP AMiO, CSC Services Publics, SLFP-Finances, UNSP - Secteur Finances) ne peut plus garantir la paix sociale au sein des services douaniers et a réactivé ce jour le préavis d’action.

En effet, il ne fait plus de doute que le mouvement de grogne de la Douane va s’amplifier et touchera inévitablement la population en cette période estivale et le monde économique.  

Nous le regrettons, mais le ministre et le gouvernement ne laissent pas d’autres alternatives aux agents.

2021-06 - CP - Rejet UNANIME du protocole - front commun.pdf 185 KB
Grégory Wallez
Grégory Wallez Secrétaire fédéral CGSP AMIO, CGSP AMIO
Story image

 

A propos de IRW CGSP

L'IRW CGSP inscrit son action syndicale dans la double volonté d'œuvrer quotidiennement tant à l'amélioration directe des conditions de vie des travailleurs, avec ou sans emploi, qu'à la réalisation de son projet de transformation sociale.

Le syndicalisme est un outil essentiel pour assurer l'émancipation sociale de l'ensemble de la population et plus particulièrement des travailleurs. Pour ce faire, l'organisation syndicale se doit de ses anciens affiliés et d'informer l'ensemble des travailleurs. Le syndicalisme doit être un outil d'analyse, de revendications et de combat.

IRW CGSP
Rue de Namur 47
5000 Beez