Skip to Content
Provinces & reprise du financement des zones de secours

Provinces & reprise du financement des zones de secours

Pour les citoyens et le personnel : mieux vaut prévenir que guérir

En route vers un énième démantèlement ?

L’institution provinciale n’a guère été épargnée ces dernières années, et fait régulièrement l’objet de critiques provenant de certains partis politiques qui se permettent de remettre en cause leur fonctionnement voire même leur existence.

Tandis que le gouvernement Fédéral ne respecte pas ses engagements fixés en 2014 en matière de financement des zones de secours, la Région wallonne a décidé arbitrairement de faire supporter une majorité de la charge financière des zones de secours aux seules Provinces.

Le Gouvernement wallon a annoncé en avril 2020 sa volonté de forcer la main aux Provinces wallonnes pour financer la part nette des zones de secours, financement qui se répercutait précédemment à charge des Communes. Les Provinces devront dès lors décider et appliquer des mesures qui impactent le personnel et les services rendus aux citoyens.

Est-ce la bonne méthode? Est-ce le bon moment ?

Particulièrement en cette période de crise du Covid-19 avec des mesures socio-sanitaires difficiles à vivre par tous, l’ensemble des services provinciaux sont indispensables aux citoyens qu’ils soient élèves, patients, jeunes, anciens, agriculteurs, personnes porteuses de handicap, locataires, sportifs, touristes, qu’ils aiment la nature ou la culture ...

Les Provinces, ce sont aussi des emplois : 17.000 agents au service de la population. Ils et elles méritent mieux!

Les conséquences de cette décision se font déjà sentir : les Provinces ont annoncé qu’elles n’auront pour seuls choix que de démanteler ou vendre une partie de leurs services avec pour résultats directs des réductions de personnel, des disparitions de services ou de la privatisation.

L’impact sera rapidement perceptible sur la qualité du service rendu au citoyen et sur l’emploi !

La CGSP Admi demande :

- Aux dirigeants wallons et provinciaux :

du respect, de la réflexion, de la concertation vis-à-vis du personnel provincial.

- Au gouvernement fédéral :

de respecter ses engagements financiers et de financer à concurrence de 50 % le coût total des zones de secours.

A défaut de réactions wallonne et fédérale, la CGSP Admi déposera un préavis d’actions !

2021 05 21 CP Provinces et financement des ZS.pdf 191 KB

 

Olivier Nyssen
Olivier Nyssen Secrétaire fédéral CGSP Admi, IRW CGSP
Story image

 

A propos de IRW CGSP

L'IRW CGSP inscrit son action syndicale dans la double volonté d'œuvrer quotidiennement tant à l'amélioration directe des conditions de vie des travailleurs, avec ou sans emploi, qu'à la réalisation de son projet de transformation sociale.

Le syndicalisme est un outil essentiel pour assurer l'émancipation sociale de l'ensemble de la population et plus particulièrement des travailleurs. Pour ce faire, l'organisation syndicale se doit de ses anciens affiliés et d'informer l'ensemble des travailleurs. Le syndicalisme doit être un outil d'analyse, de revendications et de combat.

IRW CGSP
Rue de Namur 47
5000 Beez